Calculer tes jours pour le Second visa

 

Si tu désires renouveler ton WHV en Australie ou que tu as déjà fait tes fermes et que tu t’apprêtes à faire ta demande pour le second visa, tu te poses sans doute la question « Comment être sûr que mes jours seront validés ? » ou encore « Qu’est-ce qu’ils me demanderont comme preuves ? » alors ayant moi-même été contrôlée, je vais essayer de récapituler et simplifier au maximum ce qu’il se dit à propos du second visa  

 

Petite précision   

 

Full-time : Tu travailles le nombre d’heures et de jours moyen dans l’industrie (entre 35 et 40h par semaine), tu as des congés payés et congés maladie. 

Casual : Tu n’as pas d’horaires garantis, tu peux travailler une semaine à 38h et la semaine d’après à 20h, tu peux partir quand tu veux et aussi te faire virer du jour au lendemain mais tu es légèrement mieux payé que les full-time, et c’est généralement le statut donné aux backpackers dans les fermes. Tu es censé être payé 22.86$ de l’heure. 

Part-time : Tu ne travailles pas autant que les full-time, mais tes horaires sont fixes et tu as droit aux congés payés et maladie. 

 

Comment calculer tes jours ? 

 

Pour commencer, le gouvernement demande soit 88 jours de travail, soit 3 mois consécutifs. Si l’on fait un rapide calcul, on voit que 3 mois consécutifs ne sont pas l’équivalent de 88 jours de travail à cause des week-ends, alors voici comment calculer tes jours : 

 

 

  • Si tu restes 3 mois dans la même ferme

Du moment que tu travailles comme les autres employés, que tu fais les mêmes horaires et les mêmes jours qu’eux, peu importe que tu sois en casual ou en full-time, tu as juste à faire 3 mois et c’est bon.  C’est donc la manière la plus simple à calculer et la plus rapide à effectuer, surtout que même les jours non travaillés pour cause d’intempéries seront validés, car tous les employés seront off ce jour-là. La seule difficulté est de trouver une entreprise qui te garde assez longtemps, et pour les fermes ça réduit le nombre d’entreprises car les saisons des fruits ne durent pas toujours 3 mois d’affilé. 

 

  • Si tu fais 88 jours dans 2 fermes ou plus

Pour ce cas là c’est plus compliqué, les jours comptés doivent correspondre au schéma de travail de l’industrie dans laquelle tu es : en général 7h par jour et 5 jours par semaine, mais cela change en fonction du secteur.  

Si tu fais les mêmes horaires qu’un full time, pour 5 jours travaillés, tu peux compter les week-ends comme jours travaillés valides. Pour savoir si c’est le cas, demande à ton patron, car même sous contrat casual on peut faire les mêmes horaires qu’un full time 

Par contre, si tu travailles plus que la moyenne, tu n’auras pas de jours supplémentaires, je m’explique, si tu travailles 10h par jour, tu n’accumules pas les 3h en plus pour en faire un jour travaillé à la fin de la semaine.  

 

  • Je suis en part-time, je fais quoi ?

Dans ce cas, tu ne peux compter que les jours travaillés, sans les week-ends. Si tu travailles 5 jours et que les autres travailles 6 jours, Si tu travailles 4h par jour pendant 3 jours, alors tu auras 3 jours travaillés valides.  Et dans ce cas bon courage pour arriver à 88 jours 

 

  • Je suis payé à la bin, comment ça marche ?

Si tu n’es pas payé à l’heure, ton salaire doit revenir au salaire minimum par heure +15% ce qui revient à 25.60$ par heure, en contrat casual (pour les fermes). Cependant la site du gouvernement précise que tu peux être payé moins si tu travailles lentement ou que tu es encore en train d’apprendre. Le gouvernement a mis ça en place pour éviter que les fermiers exploitent les jeunes qui courent après leur second visa. 

 

  • Horaires particuliers

Si tu travailles dans un secteur où les semaines de travail fonctionnent par quinzaine, avec 2 semaines de travail et 2 semaines off, alors tu peux compter 4 semaines travaillées. 

 

Sources : Homeaffairs.gov & Fairwork

 

 

Quels papiers peut-on me demander ? 

 

Une fois que tu fais ta demande, tu as juste à attendre, et au bout de quelques semaines (voire mois), il se peut que le gouvernement te demande d’envoyer les preuves de ces jours.

Voici les papiers qui m’ont été demandés après 1 mois : 

  • Le formulaire 1263 rempli et signé    
  • Mes fiches de paie 
  • Un paiement summary (compte rendu des fiches de paie) 
  • Ma déclaration de tax return  
  • Un relevé de mon compte en banque durant toute la période de travail  
  • Un contrat de travail (que j’ai dû demander après être partie) 
  • Un questionnaire Specified Work sur mes heures et mon salaire 

 

Une fois que tu les as tous réunis et remplis, ces documents sont à télécharger sur le site du gouvernement, puis il y a juste à sélectionner que c’est fait pour qu’ils soient envoyés.

La réponse finale peut encore prendre plusieurs semaines 

 

Les documents que j’ai envoyé, triés par catégorie

 

 

Comment ça se passe avec les bridging visas ? 

 

Si tu fais la demande sur place, en Australie, tu passeras automatiquement en bridging visa A, ce qui te permet de rester sur le territoire avec les mêmes droits que ton WHV 417. Tu peux donc continuer à travailler ou à voyager comme bon te semble, cependant, tu ne peux pas quitter le pays en attendant la réponse! Pour ça tu dois faire la demande pour un bridging visa B qui coûte 145AUD et qui te permettra d’entrer et sortir d’Australie tant que tu veux en attendant la réponse. 

Le second visa est apparemment accepté plus rapidement si la demande est faite hors Australie, alors il peut être intéressant de partir quelques semaines à Bali pour des vacances avant de revenir.

 

Sources : Visa connect  et Homeaffairs   

 

 

Mon cas personnel  

 

J’étais donc embauchée en tant que « Shed worker » dans une ferme de bananes. Je suis restée dans la même ferme du 15 Mars au 08 Juillet, ce qui équivaut à presque 4 mois, et pourtant j’ai terminé mes fermes avec 74 jours travaillés exactement, car certaines semaines nous ne pouvions travailler que 3 ou 4 jours pour cause de pluie et/ou de mauvaise récolte. 

J’étais en contrat casual mais je faisais le même nombre d’heures qu’un contrat full time dans cette industrie, c’est-à-dire que sur mes fiches de paie il y avait marqué « Base hours : 38h » bien que la plupart du temps je tournais plutôt autour de 30 heures. 

Quand j’ai reçu l’email du gouvernement pour un contrôle, j’étais persuadée qu’il fallait 88 jours travaillés à tout prix, peu importe le contrat, le nombre d’heures ou le fait d’être dans la même ferme, et pourtant mon second visa a été accepté quelques semaines après. J’écris donc cet article pour essayer d’éclaircir les informations qu’on lit partout sur les jours qui comptent ou non, et de rassurer ceux qui stressent parce qu’il y a eu de la pluie durant leurs 3 mois.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu