Faire son CV à l’australienne

Pour commencer ta recherche d’emploi et maximiser tes chances d’être embauché rapidement il te faut un CV qui corresponde aux CV australiens. Pour mieux t’expliquer ce dont je parle, j’en ai créé un exemple en me basant sur le mien (corrigé par ma host mum australienne) que je vais détailler ici point par point. 

Bien sûr, tous les CV sont différents, rien ne t’oblige à copier exactement le mien mais il y a quand même quelques bases qu’il est important de savoir : 

 

La longueur : 

Tu ne trouveras quasiment jamais de CV australien qui tient sur une page comme on peut le voir en France, ici la moyenne se situe entre 2 et 3 pages, voire plus pour les gens qui ont beaucoup d’expérience et qui travaillent  depuis plusieurs années.

Cela s’explique par le fait que les australiens et les anglophones en général valorisent beaucoup plus les expériences professionnelles que les diplômes, et donc plus il y aura de description de tes précédents emplois et missions, mieux ce sera, ce qui amène vite à dépasser une feuille A4. 

Si tu n’as pas beaucoup d’expériences professionnelles, ne panique pas, tu peux aussi mettre en avant tes stages, tes actions de bénévolat ou tout ce qui touche au métier que tu cibles, et si ça tient encore sur une page, ce n’est pas grave non plus, personne ne te jettera de cailloux. 


Clique dessus pour mieux voir

 

1) La photo : 

Aucune obligation de mettre une photo, les employeurs s’en fichent, mais tu peux quand même en mettre une si tu cherches un métier en rapport avec l’accueil ou le contact client 

 

2) Tes coordonnées 

Principalement ton nom et prénom, un numéro de téléphone australien ainsi que ton adresse email. Il n’est pas obligatoire de marquer ton âge, ta nationalité ou ton visa, mais ce n’est pas pénalisant si tu le fais. 

Evite de marquer si tu es célibataire ou en couple, ça peut être mal vu. 

 

3) Une courte présentation 

L’idée est d’expliquer rapidement ce que tu cherches et pourquoi tu penses être bon pour ce poste. Ma description fait 3 lignes, pas besoin d’en écrire 20, ce n’est pas une lettre de motivation, juste une petite explication pour le recruteur. Tu peux préciser la durée du contrat que tu recherches si c’est pour plus de quelques semaines, ça peut être un bon point, mais si tu cherches pour 3 semaines, mieux vaut ne pas l’écrire. 

 

4) Tes expériences professionnelles  

La partie la plus importante, tes expériences professionnelles. Dans cette partie, tu dois détailler au maximum les tâches effectuées dans chaque poste, pour faire comprendre à l’employeur que tu as acquis telle ou telle compétences dans ce domaine. 

Si tu ne connais pas la traduction exacte d’un mot ou d’une tâche accomplie, tourne ta phrase différemment plutôt que de chercher sur Google Traduction. Sinon tu peux aussi chercher des offres d’emploi pour ce job sur Internet et regarder les mots utilisés par les recruteurs dans leurs descriptions pour les mettre sur ton CV. 

 

Clique dessus pour mieux voir

 

5) Tes diplômes 

Rien de spécial ici, écris tes diplômes dans l’ordre du plus récent au plus vieux, en précisant les dates, la ville et le pays. Précise les mentions, spécialisations, tout ce qui peut aider le recruteurs à comprendre ce que tu as étudié, même si c’est moins pris en compte que les expériences. Les principaux diplômes sont le Advanced Diploma (bac+2), le Bachelor degree (licence) et le Master Degree (master), mais tu peux facilement trouver d’autres équivalences de diplômes français en Australie. 

 

6) et 8) Tes compétences et qualités 

Ici décris tes qualités, qu’elles soient naturelles ou apprises avec les années d’expériences, c’est un peu comme une liste de ce que tu mettrais dans une lettre de motivation. Trouve-toi des qualités qui pourraient être des atouts pour le métier que tu vises, et présente-les comme tes points forts.  

Tu peux aussi y inscrire tes compétences, ton niveau en langue, si tu as passé une formation ici (RSA, Barista, Green ou White Card etc…) ou en France (BAFA, Premiers secours), si tu as le permis voiture ou autre, tout ce qui te valorise par rapport aux concurrents. 

 

7) Tes passions et hobbies 

Alors pour cette section, même si ça paraît inutile, ça ne l’est pas pour les recruteurs, car cela leur permet d’en savoir plus sur ta personnalité. N’hésite pas à décrire rapidement ces passions, par exemple si tu fais du basket, depuis combien de temps, à quel niveau ? Ou si tu aimes lire, quels auteurs, quels genres de livres etc… 

 

9) Tes références 

Ici tu mets les noms et prénoms de personnes avec qui tu as travaillé et qui peuvent donner leur avis sur toi dans le milieu, en précisant leur poste. Plus le poste est élevé, plus sérieux ça paraîtra, mais si tu n’as jamais rencontré le big boss de l’entreprise, inutile de mettre son email. Même chose si tu n’as jamais été en bons termes avec la patronne, mieux vaut ne rien marquer.  

Avant d’inscrire un nom, vérifie avec la personne concernée si elle est d’accord pour être contactée, et si elle préfère l’être par email ou téléphone. 

Pas la peine d’écrire les emails ou numéros directement sur ton CV, tu peux préciser qu’ils sont disponibles sur demande (« Available upon request« ), ça évitera que leurs coordonnées se perdent n’importe où si tu vas distribuer tes CV en ville et qu’ils soient lu par n’importe qui. 

 

 

Le reste de ce qui est marqué sur cet exemple n’est pas nécessaire, à toi de modifier ton CV français pour le transformer du mieux que tu peux en un CV australien. 

 

Tu peux aussi trouver ces exemples de CV par le gouvernement australien. 

Maintenant que ton CV est prêt, tu peux commencer à chercher du travail en Australie !

Laisser un commentaire

Fermer le menu